Bulletin Magnificat n°151 – Noël 2020

Editorial / D’auberge en auberge

L’Église nous aide, durant les quatre dimanches de l’Avent, à préparer nos cœurs à la venue du Sauveur, grande joie sur la terre !

Comme pour Joseph et Marie qui, dans la nuit, cherchaient d’auberge en auberge un lieu pour la naissance du divin Messie, nombreuses sont les futures Mamans venues frapper à la porte de Magnificat, hier aujourd’hui et demain. Et, comme Marie, « nos » Mamans ne savent pas de quoi sera fait l’avenir lorsqu’elles s’abandonnent en choisissant la Vie.

L’Archange Gabriel, en saluant Marie, n’a rien révélé de ce que serait le chemin qu’Elle emprunterait dans son Fiat. Une très belle phrase de Marie dans l’Évangile dit tout et rassure : « Faites tout ce qu’Il vous dira. » Cana est pour les époux le commencement d’une vie féconde.

Saint Jean-Paul II a souligné l’importance de la « culture de Vie ». Il suffit de lire son encyclique Evangelium Vitae, L’Évangile de la Vie (1995), pour s’en convaincre. Nous qui avons suivi cette route, nous avons en ce saint un puissant intercesseur.

Le professeur Jérôme Lejeune, grand témoin du Christ pour notre époque, avec son parcours semé d’embûches, n’a jamais baissé les bras. Il disait : « Une phrase, une seule dictera notre conduite, le mot même de Jésus : “Ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait.” » La vie est un combat. Mais les futures Mamans ne sont pas seules : Magnificat est un bel élan de générosité pour les aider. Il est plus fraternel et plus rassurant de dire : « Je suis pour la Culture de Vie » que de dire : « Je suis contre l’euthanasie, contre l’avortement… »

Ce bulletin, que vous tenez dans vos mains, lien et moyen de donner des nouvelles, vous invite aussi à être acteurs avec nous :

  • Par la parole : nous avons besoin de chacun de vous pour parler de Magnificat autour de vous, car il nous faut être connus des futures mères pour agir,
  • par le don, sans lequel nous ne pouvons pas grand-chose,
  • et plus encore par la prière qui, elle seule, peut déplacer les montagnes.

Soyez chaleureusement remerciés et encouragés à poursuivre avec nous ce beau chemin pour la Vie.

Joyeux Noël, de la part des Mamans accueillies, des salariées et des membres de l’association Magnificat !

Marie-Anne
Membre du conseil d’administration

Un été sans confinement

À l’heure où nous écrivons ces lignes, nous apprenons cette nouvelle période de confinement. Sachez que nos maisons restent ouvertes et accueillent des Mamans. Nous mettons tout en œuvre pour protéger leur santé et celle des salariées.

Dans les Maisons, comme partout désormais, le gel hydroalcoolique est de rigueur. Une attention particulière est donnée dans le ménage quotidien et la désinfection de toutes les surfaces. Les Maisons sont avant tout un lieu de vie pour les Mamans : nous essayons de trouver l’équilibre entre esprit familial et soin de chacune… heureusement, nous avons deux grandes maisons qui nous permettent d’avoir de l’espace.

C’est avec enthousiasme que la Maison Magnificat de Ligueil a accueilli en octobre deux futures Mamans en visite, une enceinte de sept mois et demi, très motivée pour s’orienter professionnellement, très dynamique et volontaire pour se former ; elle a besoin d’être sécurisée pour sa vie de future Maman. L’autre jeune femme, tout juste enceinte de deux mois et demi, vient chercher réconfort et conseil auprès de notre équipe. Il est prévu qu’elles posent leurs valises à Ligueil d’ici quelques jours. Elles resteront le temps nécessaire pour trouver la formation qui leur
convient et / ou un emploi, développer leur réseau social autour de leur future habitation, tout en préparant leur accouchement.

Une Maman enceinte est également venue en urgence le temps d’un week-end. Ce court laps de temps lui a permis de faire une pause pour repartir apaisée et sereine dans sa grossesse.

Nous soutenons toujours deux anciennes Mamans, tout juste parties après le confinement. Une est en formation et va passer son permis de conduire prochainement. Très motivée, elle se déplace en scooter et s’organise avec une assistante maternelle pour la garde de son fils. La deuxième Maman, partie depuis peu, est revenue un week-end pour se ressourcer avec sa petite fille. Elle a retrouvé à la Maison Magnificat chaleur humaine et environnement apaisant.

L’élan du nouveau projet nous a amené une perspective nouvelle dans l’accompagnement d’une Maman qui aura besoin d’un accompagnement spécifique après la Maison. Nous avons pu l’installer dans un appartement indépendant sur notre site de Ligueil ; cela permet une transition pour préparer son départ.

Ces dernières semaines, nous avons eu la joie de fêter le premier anniversaire d’un bébé avec sa Maman, son papa et d’autres membres de sa famille et amis, pendant toute une journée. Quelle belle journée dans le jardin ! Puis nous sommes allées au Zoo de Beauval un après-midi pour montrer à leur bébé le bal des oiseaux et le spectacle des otaries. Mamans et bébés se sont émerveillées devant les animaux exotiques impressionnants (panthères, hyènes, girafes, hippopotames, flamants roses…).

À Laval, une Maman a quitté la maison fin août pour s’installer avec son petit garçon dans son nouvel appartement. Elle a commencé un nouveau travail à la rentrée. Nous avons accueilli une jeune femme fin octobre et nous sommes en lien avec d’autres Mamans qui doivent arriver courant novembre.

Dans les deux Maisons de Ligueil et de Laval, les accompagnatrices ont profité de l’été pour faire des travaux de décoration et un grand ménage de printemps ! À l’intérieur, ménage de fond, coup de peinture dans quelques chambres, organisation et rangement ont permis de donner un coup de frais pour le confort des Mamans !

Le tri des généreux dons qui ont afflué à la sortie du confinement a également bien occupé l’équipe, et les bébés seront bien vêtus pour quelque temps. Ces dons aident beaucoup les Mamans
et, surtout, les touchent énormément. Votre générosité nous permet aussi parfois d’aider des jeunes femmes que, pour diverses raisons, nous ne pouvons pas accueillir, mais à qui nous pouvons ainsi offrir quelques jolis vêtements pour préparer l’arrivée de leur enfant.

À l’extérieur des Maisons, les accompagnatrices, décidément polyvalentes, ont biné, sarclé, tondu, peint… pour préparer un havre de paix propice à la détente et un potager dans chaque Maison. Elles sont même coiffeuses à domicile !

1990 – 2030 : 30 ans d’accueil

Le 1er mai 1990, ont été accueillies les premières Mamans à l’Île Bouchard (Indre-et-Loire). Puis, la maisonnée a déménagé à Ligueil. Nous avions eu la joie de fêter les 25 ans d’accueil à Ligueil, en 2015, fête à laquelle s’ajoutait la perspective de l’ouverture d’une deuxième Maison Magnificat en Mayenne. Quelle grande joie d’ouvrir cette deuxième Maison en 2016, à Laval !

Des moments de joie de voir les Mamans s’intégrer dans la Maison puis prendre leur envol avec leur bébé. Mais aussi une période tourmentée, avec des moments difficiles, des départs douloureux dans l’association et dans les équipes. Magnificat n’est pas épargnée par la complexité des relations humaines.

Ces moments difficiles nous ont poussés à demander de l’aide, à faire appel à un regard extérieur sur les nœuds à défaire pour pouvoir envisager l’avenir plus sereinement. Comme pour nos Mamans accueillies, il n’est pas si simple de demander de l’aide, et pourtant… Nous avons pu mettre en place des « garde-fous », bien connus dans le monde associatif, bien utiles pour protéger chaque acteur selon la mission qui lui est propre. Cette structuration était nécessaire pour continuer à mener à bien la mission auprès des Mamans.

Nous avons pris le temps de nous repencher sur les fondements de l’association Magnificat – Accueillir la Vie. Revisiter, ou visiter pour certains, ce que souhaitait notre fondateur André Mignot.
Ce temps nous a permis de réfléchir afin d’ajuster au mieux la place de chaque acteur : la place et le rôle du conseil d’administration, celle de la fondation Accueillir la Vie, du secrétariat avec le recrutement d’une déléguée générale, le positionnement des responsables des Maisons, des accompagnatrices, des maîtresses de Maison, le rôle des bénévoles, nos relations avec les acteurs sociaux, les autres associations,… Des Mamans, avec qui nous avons pu échanger sur ce travail de fond, nous ont aidés dans notre réflexion.

Un groupe de travail s’est attelé sur le projet associatif et le projet des Maisons.

Les 30 ans, ne seront pas marqués par une grande fête, les circonstances sanitaires étant ce qu’elles sont, mais marqués par ces temps de  réflexions, de structurations pour les années à venir.

C’est l’année où les deux Maisons sont confiées officiellement à Notre Dame, patronne de Magnificat (le 9 février à Laval et prochainement le 12 décembre à Ligueil). Avec un tel nom, « Magnificat », nous ne pouvons pas renier nos racines chrétiennes !

Nous rendons grâce pour ces 30 ans, pour tout ce qui a été beau et bon, merci à tous ceux et celles qui ont œuvré pour Magnificat tout au long de ces années, de près ou de loin ! Rendons grâce
pour toutes ces Mamans qui ont pu être accompagnées !

Et nous confions à Marie l’avenir de cette œuvre au service de la Vie !

Merci de votre soutien et de votre fidélité !

Agnès R

La psychoéducation dans les maisons d’accueil

« Une personne, c’est comme un iceberg. On ne voit que la pointe qui dépasse. Pour vraiment connaitre quelqu’un, il faut prendre le temps de regarder sous l’eau, sous sa couche de protection. Derrière le paraître se cache l’être. »

Au sein des Maisons d’accueil de Magnificat, la croissance des personnes accompagnées est au cœur de notre activité.

Dans chaque Maison, une équipe partage le quotidien des Mamans ; les accompagnatrices veillent à développer savoir-être, savoir-faire et savoir, et soutiennent l’élaboration et la mise en œuvre
des projets personnalisés des Mamans dont elles sont référentes.

L’accompagnement repose sur une intervention psychoéducative qui favorise la recherche d’un équilibre entre une personne et son environnement ; il repose également sur le principe qui édicte que la personne dispose de ses propres ressources pour découvrir et réaliser son parcours personnel. Ainsi, les intervenantes accompagnent les futures Mamans en se mettant en quête du potentiel, des aptitudes et des capacités de chacune d’entre elles. Elles veillent prioritairement à la création d’un lien solide permettant à la future Maman de se révéler à elle-même et au sein de son environnement.

Au sein d’une vie communautaire, cet accompagnement personnalisé permet aux futures Mamans d’intégrer elles-mêmes leur développement et de s’autonomiser. Ainsi, le niveau d’autonomie de la personne accueillie est pris en compte dès son arrivée ; l’accompagnatrice travaille ensuite avec elle pour lui permettre d’accéder à d’autres compétences en lien avec son projet de vie. Ce travail s’ancre sur un engagement mutuel, libre et conscient et sur une collaboration appropriée, ajustée, favorisant l’atteinte des objectifs de la personne accueillie.

Les membres des équipes ont bénéficié d’une formation à l’intervention psychoéducative. Toutes ont apprécié le contenu de cette formation, leur permettant de poser les bases d’un travail rigoureux qui prend en considération la personne à partir de ce qu’elle est et tourné vers ses propres aspirations. Le caractère concret, détaillé des différentes étapes autorisant un véritable accompagnement dans la perspective de l’autonomie de la personne est souligné ; de même, observer et utiliser les défis inhérents aux parcours des futures Mamans comme autant de richesses pour construire les projets de demain est porteur de dynamisme et d’espérance.

Agnès P.

Merci !

Bien chers donateurs,

Ces derniers mois ont été marqués par un sentiment de peur et d’angoisse face à la reprise de l’épidémie et à ses conséquences dramatiques pour notre pays.

Nos deux Maisons d’accueil maternel et nos équipes font face à cette crise sans précédent en trouvant des solutions pour poursuivre l’accueil des futures mères.

C’est dans ce contexte incertain, et, à peine sortis du déconfinement que, comme chaque année, de nombreuses AFC à travers la France entière ont mobilisé leurs adhérents pour soutenir coûte que coûte Magnificat au moment de la Fête des Mères.

Compte tenu du contexte sanitaire, il leur a été proposé de nous adresser directement des dons. Cet appel a été largement entendu, et, dans un monde où la vie semble si fragile, nous avons vu un
véritable élan de générosité se mettre en œuvre pour nos Mamans et leurs bébés.

Nous sommes très touchés par votre dévouement et votre fidélité à ce rendez-vous annuel et nous vous en remercions du fond du cœur !

Vous avez aussi très nombreux à nous soutenir en nous fournissant layettes, vêtements, matériel de puériculture et jouets à la suite du confinement ; nos bébés sont largement pourvus pour quelques années ! Un grand merci à vous pour votre générosité !

Enfin, comme chaque année, les sœurs de la Basilique Saint-Martin à Tours nous accueillerons avec d’autres associations au service de la Vie lors d’une veillée de prières et de méditation qui aura lieu le 27 novembre 2020.

Un grand merci à sœur Bénédicte-Marie et à sœur Marie-Théophile, à leur communauté et à toute l’équipe organisatrice, en particulier à Edith et Benoit Bonnefous pour ce beau moment de communion et d’unité autour de notre Seigneur.

Anne-Claire

Devenez ambassadeur de Magnificat

Entre crise sanitaire, crise économique et loi bioéthique, il n’est pas facile de se faire entendre en 2020. Pourtant, l’œuvre portée par Magnificat est plus actuelle que jamais :

  • Réponse à la précarité grandissante des jeunes Mamans, parfois forcées d’interrompre leurs études ou de quitter leur emploi. Comme pour tant d’autres, le confinement renforce leur solitude. Plus que jamais, nous devons leur apporter soutien et réconfort.
  • Proposition d’un soutien et d’une alternative permettant aux femmes de poser un vrai choix à l’annonce de leur grossesse.

Pour mener à bien notre mission, nous devons être plus et mieux connus. Pour cela, nous communiquons sur internet et les réseaux sociaux, nous mettons en place un maillage de relations avec les services sociaux, et nous avons créé ce support papier que nous vous invitons à distribuer autour de vous, ou mettre à disposition chez les médecins, dans les pharmacies, les paroisses, etc. (demandez toujours l’accord avant de déposer des prospectus chez un tiers ou dans un lieu public…)

Commandez des prospectus à distribuer ou à mettre à disposition !
Envoyez un mail via le formulaire contact du site ou à secretariat1@magnificat.asso.fr ou adressez une demande par courrier.

Marie