Bulletin Magnificat n°150 – été 2020

Editorial / Nous les attendions

55 jours, c’est le temps que nous avons tous passé en confinement, certains chez eux, d’autres sur le front. Période si inédite. Depuis le 11 mai, nous pouvons à nouveau sortir – en respectant les gestes barrières – et reprendre une partie de nos activités, mais plus comme avant.

Et s’il nous a par fois semblé – dans cette période si particulière – que le temps suspendait son vol, il n’en a rien été. En effet, les petits d’hommes et de femmes ont continué de grandir dans le sein de leur mère. Quelle joie pour nous tous de voir ainsi fleurir la vie. Un « bébé Magnificat » est ainsi né en tout début de confinement.

Pour ce petit bout de chou, comme pour tous les autres, il a plu à Dieu de toute éternité de graver dans la paume de sa main le nom des enfants que les Mamans – accueillies par l’association Magnificat – portent dans leur sein.

Ses enfants sont appelés à transformer le monde. Ne l’ont-ils par fois pas déjà commencé, malgré eux ? Combien de relations familiales, de conditions de vie, d’activités professionnelles ont-elles déjà été transformées ?

Mais ces enfants sont appelés à une transformation bien plus grande encore. Celle de l’amour. Ils ont toute leur place en ce monde pour y apporter leurs talents, leur éclat de vie, leur énergie, leurs forces et leurs fragilités au service du bien, du beau et du vrai.

Que ces fils et filles soient les bienvenus, nous les attendions parce que Dieu les avait promis à notre monde.

Christophe

Vie de la Maison de Laval

Intronisation de Marie à la Maison Magnificat

Quelle joie ce dimanche 9 février d’avoir pu vivre cette intronisation de Marie Reine Immaculée de l’univers à la Maison Magnificat, qui est devenue Sa maison !

Le père Timothée nous y avait préparées auparavant par une neuvaine et une bénédiction des lieux. La cérémonie d’intronisation a ensuite eu lieu et la messe a pu être célébrée dans notre oratoire.

Nous y étions entourées par les plus proches, l’espace étant limité.

Sandrine Lamy

Marie Reine Immaculée, qui êtes-vous ?

Voici cette Reine de l’univers au cœur maternel : Elle vient au devant de ses enfants, revêtue de la toute-puissance de l’amour.
Son manteau bordé d’hermine enveloppe la terre de sa royauté d’amour et marque sa protection.
Le diadème d’or et de pierreries qui couronne son front est le signe de la souveraineté de cette Reine d’amour.
Le sceptre royal que tient sa main droite, incliné en signe de miséricorde, manifeste sa puissance et son autorité, celle de l’amour.
À son doigt brille l’anneau de son alliance avec son peuple.
À ses pieds, il n’y a plus le dragon, mais le lys : Elle est celle qui offre à la terre la pureté de son cœur pour que tout homme voit Dieu et sa victoire.
Le chapelet qu’Elle porte à la ceinture, et où fleurissent à chaque Pater des roses de charité, invite les pauvres et les petits à prier d’un seul cœur.
L’éblouissante lumière qui descend du Ciel manifeste l’amour unique dont la sainte Trinité l’enveloppe.
De cette Reine au cœur maternel émane une immense bonté.
Son visage, comme l’ensemble de son attitude, est empreint de douceur et de majesté.
Ses yeux remplis de miséricorde s’abaissent vers la terre, cherchant les nôtres, voulant nous dire tout l’amour dont le Père du Ciel aime ses enfants.
Elle nous sourit avec tendresse et ses mains se tendent vers nous pour nous protéger et répandre sur chacun les Grâces de son Divin F ils.
Elle s’avance sur le monde et ses pieds ne font qu’effleurer le sol, nous rappelant que la terre est le temps de notre passage vers le Père.
Jésus et Marie deviendront la lumière nouvelle qui éclairera notre vie quotidienne et dans laquelle nous recevrons tous les biens spirituels et matériels dont le Père veut nous combler.
Si les hommes vivent de cet amour que Dieu et sa Mère ont l’un pour l’autre , ils s’aimeront entre eux, triompheront de leurs difficultés et feront épanouir ici-bas les fruits de l’amour divin.

Clémence Ledoux, fondatrice de la fraternité
Marie Reine Immaculée, le 29 août 1956

Carnet bleu

Le 15 mars 2020, la petite frimousse de Ezra a pointé le bout de son nez. En Hébreu, Ezra (qui vient
du prophète Esdras) signifie « aide et soutien ». Son baptême sera célébré le 21 juin 2020, à Laval.
Sa Maman a tenu à offrir un cadeau à Magnificat, et grâce à ses talents d’artiste, Violaine a peint sur le mur du salon un tableau représentant la Visitation des moines de Keur Moussa.
De l’autre côté de ce mur, côté salle à manger, il y a l’icône de Marie,
Reine de l’univers, qui a été posée suite à l’intronisation de la Vierge dans la Maison le 9 février dernier.

Un si beau jardin, à la mesure du temps

Quelle joie de retrouver notre jardin après ce temps de confinement…
Ce confinement, nous l’avons tous vécu, par fois subi, par fois aimé, découvrant une nouvelle facette que nous ne connaissions pas de nous-même, de ceux qui nous entourent.
Le rythme s’étant ralenti, nous pouvions goûter aux joies de se retrouver, de se découvrir, de consacrer du temps sans avoir la pression de l’efficacité face à l’horloge qui nous guette à chaque instant.
Le jardin de la Maison Magnificat a retrouvé un grand coup d’éclat, grâce aux amis courageux qui sont venus lui redonner ses allures d’antan. Il en avait bien besoin, car le travail est rude et il fallait des bras forts et courageux pour le remettre sur pied. Nos amis, Michel et son épouse, ainsi que Sébastien, ont été d’un grand secours, d’abord pour nous « enseigner » les techniques de taille (pommiers, vignes, arbustes…) et, pour les plus téméraires, couper et même tronçonner les arbres qui étaient devenus trop grands pour notre jardin de ville.

Un très très grand merci à eux !
Nous avons pu également mettre ce beau jardin à profit, car la terre a été travaillée et enrichie, et nous espérons que, maintenant, nos beaux légumes pourront donner à profusion pour la plus grande joie de celles qui en profiteront ! Du bon, du beau, du bio !

Joie de constater que nos petites mains vertes peuvent porter du fruit au même sens que ces petits bébés qui donnent tant d’amour en réciprocité d’attention envers leurs Mamans.

Sandrine Lamy

Vie de la Maison de Ligueil

Merci à Marine

Par ces quelques lignes, nous souhaitions remercier Marine dans ce bulletin.
Cela fait quatre mois qu’on ne voit plus Marine dans les murs de la Maison de Ligueil qu’elle affectionnait tant.
Marine a partagé la vie des Mamans pendant sept ans, sept ans pendant lesquelles sa confiance en l’être et sa bonté nous ont toutes poussées vers le haut, Mamans et éducatrices !
Marine a ce don de croire en l’autre de telle façon qu’elle le pousse à faire des choses inimaginables auparavant, mais si constructives et formatrices !

Elle a su détecter bien des talents et les aider à s’épanouir, permettant à chacune et au groupe d’en bénéficier. Ainsi nous avons pu, grâce à Marine, ouvrir nos premiers « restos », partir en vacances, pour de vrai, grâce aux recettes de ces manifestations, toujours plus originales et dépaysantes chaque fois ! Ce n’est pas rien un resto Magnificat : c’est un thème, une vraie ambiance et des semaines de travail et d’investissement pour la déco, le menu et l’animation !
Nous avons par fois eu envie de baisser les bras, tant c’était prenant et exigeant…

Mais, avec Marine, c’était impossible de ne pas aller jusqu’au bout du possible ! Nous avons ainsi, grâce à sa
joyeuse énergie, pu arpenter ensemble des chemins vraiment beaux d’entraide, d’émerveillement, tournés vers l’accueil des autres. Marine c’était aussi la directrice de l’ouverture de la Maison sur
l’extérieur, avec la prise de direction de la Maison de Laval en 2016, en plus de celle de Ligueil, jusqu’en juin 2019. Elle a aussi organisé les portes ouvertes pour faire connaître les Maisons Magnificat aux professionnels et aux voisins.

Aujourd’hui, Marine a pris son envol vers d’autres horizons, elle nous manque, mais nous savons que ce n’est qu’un au revoir ! Nous te remercions, Marine, et nous te souhaitons de continuer à rayonner là où tu seras appelée !

Aurore et Anne

Un confinement… riche en rebondissements !

Toute l’équipe et les Mamans se joignent à moi pour vous remercier des multiples petites attentions dont vous nous avez comblées par des lettres, des messages, des dons… Cela a empli notre quotidien, pourtant déjà bien occupé !

La vie a continué comme avant, routine à laquelle s’ajoutaient toutes les mesures élémentaires de précaution contre la contagion. Nous étions douées pour les tâches ménagères, dorénavant, nous y excellons !

Deux Mamans, avec chacune leur bébé, sont restées à la maison le premier mois de confinement. Toutes deux ont dû stopper leur stage de préparation au bac, mais elles pourront peut- être le passer en contrôle continu. Elles ont pu profiter de la grande maison et du parc pour elles deux, s’arrangeant pour partager d’agréables moments autour de bons repas, de soirées cinéma ou de discussions sur la vie…

Une Maman, qui était partie pendant le week-end juste avant l’annonce du confinement, a dû rester chez les personnes qui l’accueillaient pendant un mois, avec son bébé. Quelle aventure pour elle de rester si loin de la Maison qui semblait passablement lui manquer ! Nous l’avons accompagnée au mieux par téléphone et l’avons retrouvée le 12 avril.

À cette même date, nous avons accueilli une nouvelle Maman. Elle revenait d’urgence de Thaïlande où elle effectuait une mission humanitaire, enceinte de cinq mois. Elle est restée confinée plus de 14 jours (réglementaires) à Monts, à 30 minutes de voiture de Ligueil, chez une amie. Elle a pu nous rejoindre ensuite sans difficulté et s’intégrer tout naturellement au rythme de la Maison.
Ce quotidien a été bien animé par les menues activités de chacune, devoirs à distance, jardinage, tonte de pelouse… Nous avons aussi utilisé ce temps pour écrire des cartes à ceux et celles qui nous
suivent et qui, peut- être, vivent une situation de solitude délicate.

Nous pensons bien à vous !

Asso active

Bien chers amis

Nos bureaux du secrétariat sont bien silencieux depuis le début du confinement, puisque nous sommes essentiellement en télétravail, avec des déplacements dans les locaux selon les besoins.
Nous avons été soutenues par de nombreuses personnes qui nous ont téléphoné pour prendre des nouvelles et nous dire qu’elles pensaient bien à tous ceux qui gravitent autour de Magnificat, aux équipes, aux Mamans, aux bébés.

L’un de nos soutiens habitant Lourdes nous a spécialement confiées à Marie en cette période trouble.
Merci infiniment pour toutes ces marques de gentillesse et d’attachement à cette belle mission d’Accueil Maternel que vous nous témoignez régulièrement.
Les particularités de ce deuxième trimestre se poursuivent : Nous avons appris de la part de la Confédération Nationale des Associations Familiales Catholiques (CNAFC) que la quête de la Fête
des Mères n’aurait pas lieu cette année. Face à cette situation inédite, qui risque d’entraîner pour nous une très forte baisse de trésorerie, la CNAFC propose aux différentes AFC de France une campagne spéciale afin que les associations bénéficiaires de l’argent des quêtes reçoivent des dons directs de la part de leurs adhérents, mais aussi des paroissiens.

Nous transmettons notre plus grande gratitude à la Confédération nationale, aux AFC locales et à leurs équipes motivées, qui se démènent pour être auprès de nous malgré le contexte délicat. Certaines d’entre elles nous ont déjà fait part de la mise en place de ce dispositif dans leur ville : l’AFC de Tours, l’AFC de Reims, l’AFC du Vendomois, l’AFC de Blois.

L’AFC de Grenoble a décidé de nous faire un don correspondant à l’argent habituellement récolté lors de la quête.
D’autres se seront manifestées à la parution de ce bulletin (n’hésitez pas à contacter votre AFC ou votre paroisse pour avoir de plus amples renseignements).
Nous sommes vraiment portés par tant de fidélité et de volonté à nous soutenir !
Les situations de détresse ne se sont malheureusement pas arrêtées pendant le confinement, et nous avons reçu plusieurs appels de personnes directement concernées, ou d’autres qui téléphonaient pour des connaissances en difficulté.
Dans ces cas-là, nous les aiguillons vers les Maisons d’Accueil, dont les responsables et les équipes sont parfaitement à même de leur donner des réponses concrètes. Merci à elles pour ce relais.
Gardons l’Espérance !
Bien à vous.

Marguerite-Marie

Offrez un « toit de prière » à Magnificat !

Rejoignez la Fraternité de prière Magnificat : 135 personnes qui, depuis quatre ans, prient aux intentions de l’Association.
C’est très simple : tous les mois, vous recevez des intentions pour l’Association, les Maisons, les Mamans et leurs bébés, l’équipe éducative… et vous les portez dans votre prière.

Magnificat est l’oeuvre de Dieu ! Remettons-Lui les projets, les désirs, les difficultés, les défis…
Dans Sa Bienveillance et Sa Bonté, Il continue à nous guider.

Nous avons réellement besoin de votre soutien spirituel, pour poursuivre cette Mission dans l’Espérance, pour continuer l’Accueil de la Vie, « à la louange et à la gloire de Dieu Créateur qui aime la vie »
(Prière de St Jean-Paul II dans Evangelium Vitae).

Si vous désirez vous engager à nos côtés par votre prière, nous vous remercions de bien vouloir contacter le secrétariat de l’Association Magnificat, 2 rue Charles Gille, 37000 Tours
(02 47 61 05 94) ; ou par mail : fraternitemagnificat@gmail.com