Regonflée d’espérance et de joie…

*Témoignage écrit pendant le temps passé à la Maison Magnificat*

Bonjour,

Je me présente, je suis une fille de 26 ans qui aime beaucoup les enfants. Pourtant, je suis tombée enceinte à un mauvais moment et dans un mauvais endroit. J’ai commencé à paniquer, mais la seule chose dont j’étais sûre était que je ne voulais pas avorter.

J’ai en effet déjà eu trois grossesses. J’ai eu recours à l’avortement pour les deux premières et ma troisième grossesse, que je voulais mener à terme, s’est terminée par une fausse-couche.

Mon plus grand rêve est d’être maman, ayant déjà 26 ans, je savais que j’étais assez mature pour accueillir ce bébé. De plus, l’avortement n’est pas un acte anodin, c’est une vie qui est en nous et qui souffre.

Malheureusement, je n’ai pas eu le soutien du père. Ma famille était à mes côtés, mais n’avait pas les moyens de m’aider. Et j’ai eu trop de jugements de la part de ceux que je croyais être des amis. J’avais quand même le soutien de deux copines, elles-mêmes enceintes, ce qui m’a encouragée à trouver coûte que coûte une autre solution. Je n’ai donc pas baissé les bras, car je savais que je pourrai trouver une solution.

BINGO ! J’ai trouvé une solution. Je croyais déjà en Dieu, mais c’est là que j’ai vu qu’Il existe vraiment et qu’Il ne nous abandonne pas dans les moments les plus difficiles de notre vie. J’ai trouvé la solution grâce à internet, et non pas grâce aux personnes autour de moi.

J’ai de suite été regonflée d’espérance et de joie lorsque je suis tombée sur un site d’écoute. J’ai laissé ma demande d’aide et une très gentille dame m’a recontactée pour me proposer une solution : c’était la Maison Magnificat.

J’ai d’abord reparlé avec ma mère et le père du bébé, malgré sa mauvaise réaction de départ. Je voulais voir s’ils avaient une autre solution à me proposer, car avant de se lancer dans une telle aventure, il vaut mieux y réfléchir à deux fois.

Mais ça n’a rien changé, même s’ils étaient tristes de mon départ, ils n’avaient pas les moyens de m’héberger moi et mon bébé. La Maison Magnificat était donc pour moi la meilleure solution.

J’ai eu un peu peur au début, mais je me suis quand même jetée à l’eau car je n’avais pas trop de choix.

Ici, j’ai retrouvé l’espérance, le soutien, la tranquillité, la joie… la Vie !

C’est tout ce que je voulais et c’est tout ce que je demandais à Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *