Rien n’est perdu, saisissons la main que l’on nous tend !

*Témoignage écrit quelques temps après Magnificat*

Bientôt 7 ans… Il a bien grandi B. !

Les lundis, dictée, lecture et poésies, les mardis et mercredis : sport et anglais, les jeudis et vendredis : multiplications, additions, soustractions et musique… Le voilà déjà en CE1.

B. n’a plus rien d’un bébé désormais… Il faut bien me l’avouer malgré ce petit sourire angélique, il n’en est pas moins devenu coquin et ne manquant pas de nous surprendre, son papa et moi, avec ses commentaires tantôt naïfs et innocents, tantôt vifs et empreints de maturité.

7 années se seront bientôt écoulées et ce, depuis que j’ai eu la chance de le voir naître, depuis qu’il a chamboulé mon existence. Aurore pourra le raconter encore mieux que moi ! C’est elle qui était à mes côtés ce jour-là dans la salle.

Cet enfant qui apprend aujourd’hui LA VIE, m’a déjà appris, sans le savoir, de grandes leçons lui-même : Il m’a fait comprendre qu’on doit donner sans rien attendre en retour, il m’a appris à patienter et à planifier, à accepter les choses telles qu’elles le sont, que les efforts ne sont pas toujours récompensés dans l’immédiat et à aller de l’avant.

Je remercie encore et encore la Maison Magnificat, Monique, Aurore et Catherine pour le cadeau qu’elles m’ont fait : pendant l’année que j’ai passée à Ligueil, elles m’ont offert le cadre de vie idéal et le temps pour réfléchir à un projet de vie, le temps de soigner mes blessures en attendant B.. Grâce à la Maison, j’ai pu rebondir de plus belle et plus haut.

En l’espace de 7 ans j’ai fini mes études de droit à la Sorbonne, trouvé du travail dans une banque à Paris, je suis tombée amoureuse de celui qui partage ma vie aujourd’hui et qui a adopté B. ! Nous nous sommes mariés entre temps et avons déménagé à l’étranger.

Nous avons quelques projets tous les trois et espérons pouvoir accueillir l’année prochaine un nouveau petit membre dans notre famille.

B. parle désormais trois langues et nous avons la chance d’avoir chacun un travail intéressant.

Cela ressemble plutôt à un conte de fées !?! A vrai dire, ce fut le fruit de beaucoup de réflexions, d’efforts, d’amour, de prises de décisions, et bien sûr de coups de chance. Et ces projets-là, je peux le dire, commencèrent à prendre forme lors de mon séjour à Magnificat.

S’il y a 7 ans on m’avait dit que je serais « manager » dans une banque où j’aurais une équipe d’une vingtaine de personnes à gérer quotidiennement, et que ces personnes auraient plus d’études et d’années d’expérience professionnelle que moi… ! J’aurais pensé qu’on se moquait de moi. Aujourd’hui je rends grâce. Je me dis que j’ai réussi à saisir cette nouvelle opportunité que m’offrait la Vie et que j’ai eu la chance de côtoyer des gens formidables lors d’un moment difficile. “RIEN n’est perdu”, saisissez la main qu’on vous tend si gentiment !

Je ne peux que me réjouir de la chance que j’ai eue, d’avoir connu la famille Magnificat, et je souhaite aux futures mamans de la Maison de pouvoir utiliser ce temps qui leur est offert pour se ressourcer et grandir. J’aimerais pouvoir les prendre dans mes bras, comme j’ai pu le faire avec mes “sœurs” d’il y a 7 ans et demi. Les liens qui se tissent pendant ces moments-là entre nous sont forts et l’expérience est unique.