Des nouvelles d’Olivia

« J’ai appris et compris que j’existais et avais de la valeur au même titre que n’importe quel humain sur terre. » 

Parfois il nous arrive des choses dans notre vie et on ne sait pas comment les appréhender. Des choses qui définissent un énorme changement dans notre vie future, qu’on le veuille ou non. Elles nous permettent de devenir plus fort ou non. Les personnes qui m’ont aidée à avancer, qui m’ont soutenue, sont responsables de la personne que je suis aujourd’hui. Mais je sais que j’ai eu de la chance. Tout le monde ne reçoit pas ce genre de soutien. Sans  lui je ne sais pas comment j’aurais fini ou ce que j’aurais pu devenir ! Alors je remercie la vie d’avoir mis LA MAISON MAGNIFICAT sur mon chemin.

La maison a révélé tout le potentiel dont j’étais capable. Elle a dévoilé une force intérieure encore plus grande que je l’imaginais. Je voulais m’en sortir pour ma fille, Oui! Mais j’avais tendance à baisser les bras, et à échouer…

J’avais fait un BTS à distance que je n’avais pas validé! Boom… échec numéro un. C’était la première fois que je prenais mon avenir vraiment en main et j’étais vraiment déçue de moi. En dehors de la maison je me serais laissé aller en pensant que j’étais nulle et bonne à rien. Je voulais être forte pour ma fille alors avec ma force et toute l’énergie et l’aide des éducatrices, je me suis reprise en mains et je ne baisse plus les bras.

Ensuite j’ai cherché des formations, passé des entretiens, cherché un apprentissage. Mais là encore échec, échec, échec… mais ils ne faisaient pas aussi mal que le premier. En fait, j’apprenais la vie, j’ai exploré différentes voies pour finalement trouver un service civique qui m’a appris autre chose.

Avec le recul, je me dis : « mais j’ai  fait tout ça dans ma vie ! Wouah ! » Sans le soutien de Magnificat… jamais j’aurais pu !! Et quelle image j’avais de moi ? Mon Dieu ! Je ne connaissais pas ma vraie valeur, de quoi je pouvais être réellement capable! Toute seule je n’aurais pas pu mais maintenant ce que j’ai appris, je peux l’appliquer chez moi avec ma fille. Je ne parle pas du permis poussette, ça y a longtemps que j’ai lâché l’affaire !

Je parle de la confiance en soi, la vraie confiance. Celle où tu t’aimes toi-même, où tu t’estimes, où tu n’es pas moins ou plus que le voisin. J’ai appris et compris que j’existais et avais de la valeur au même titre que n’importe quel humain sur terre.

Aujourd’hui, cette force que j’ai développée depuis la Maison me permet de me dire : « peu importe les galères, je vais y arriver ». Je ne dois surtout pas me dévaloriser. J’ai de la valeur et j’existe. Je ne suis pas une parmi tant d’autres, chacun est unique, chacun a son histoire!

Et je l’ai vraiment compris lorsque j’ai accepté le logement attribué… Là le néant dans ma tête ! Comment j’allais faire ? Je n’étais pas prête du tout… J’avais l’impression de n’avoir rien fait, rien préparé, j’étais terrorisée en réalité à l’idée de quitter la Maison ! Je n’avais pas fini de réfléchir à mon avenir et surtout je ne me sentais pas méritante de ce logement (problème d’image de moi… ça va mieux maintenant 😁). En vrai j’étais paniquée ! Je crois que mon mal-être s’est vu, car je suis restée jusqu’à ce que je trouve mon service civique et que je mette un projet solide en place… Là je me sentais prête et je suis partie le cœur plus léger, mais surtout sereine.

Aujourd’hui, avec le recul, je réalise en écrivant mon témoignage que j’ai le cœur gonflé d’amour ! Magnificat c’est la famille ! Je ne les remercierai jamais assez pour tout ce qu’ils m’ont apporté, consciemment ou pas.

Je suis dans mon appartement depuis bientôt un an, avec ma princesse Zola qui est plus qu’heureuse d’avoir une maman bien dans ses baskets. Je suis heureuse et forcément elle est 😍 !

Olivia, épanouie comme jamais ✌ »